Parc animalier de Thoiry ( 78 ) Yvelines
Par Christine (1)
Gnous à queue blanche 
Le grand koudou :
Il peut peser jusqu'à 320 Kg, il aime les forêts clairsemées proches de l'eau. Il vit surtout la nuit et se reposent à l'ombre pendant la journée. Il peut sauter des clôtures jusqu'à 2 mètres de haut, et se nourrit surtout de feuilles et de jeunes  pousses d'arbres. Répandu partout  en Afrique de l'est et en Afrique australe
.

Le phacochère :

C' est un mammifère
Ce porc sauvage mesure 1,40 m de long et de 63 à 80 cm au garrot.

Le mâle pèse jusqu'à 100 kg et la femelle de 50 à 75 kg.

Il a une longue crinière sur le haut du dos et deux défenses dirigées vers le haut, atteignant 60 cm chez les vieux individus. Elles lui servent notamment à déterrer des racines ou des bulbes, mais aussi à se défendre (il charge) contre ses prédateurs. 

Le phacochère est rapide, il peut courir et atteindre la vitesse maximum de 30 à 50 km/h pour échapper à ses prédateurs. Cliquez ICI

L'éléphant :
Avec ses 4 M de haut et ses 7 tonnes, c'est le plus grand mammifère terrestre. Ses défenses peuvent dépasser les 3 m de long et peser plus de 100 kg chacune chez les spécimens les plus âgés. Ce géant pacifique n'a qu'un seul ennemi : l'homme qui le chasse encore pour son ivoire et sa chair alors qu'il est protégé par des traités internationaux. Les populations d'éléphants d'Afrique de l'Est ont diminué de 80% ces dernières années, tant dans les réserves que dans la nature. Les éléphants vivent en groupes familiaux dirigés par une vieille femelle : la matriarche. Les mâles sont obligés de quitter le groupe à leur adolescence (qui a lieu vers 20 ans). Les femelles mettent bas après une gestation de 22 mois.
L'éléphanteau sera allaité pendant au moins 2 ans et sera l'objet de soins de la part de toute la troupe

le Zèbre :
Se nourrissant d'herbes hautes et ligneuses, le zèbre transforme la savane en terrain plus boisé ou plus humide. Il prépare les lieux pour les gnous (qui préfèrent les herbes moyennes) et les antilopes (qui mangent plutôt les jeunes pousses). Il passe ainsi plus de 70% de son temps à se nourrir. Un mâle est accompagné de 2 à 5 femelles et de leur progéniture. C'est généralement la plus vieille femelle qui guide le groupe, le mâle adulte n'ayant qu'un rôle de protecteur. Les jeunes quittent ce groupe à l'adolescence. Les membres du groupe communiquent entre eux par de nombreuses expressions faciales : retroussement des lèvres, présentation des dents, etc… En cas d'attaque par un prédateur, les femelles accompagnées de leur dernier né sont protégées par les autres membres du groupe. Toute la troupe coopère pour protéger les membres menacés
.
Bœuf Watussi :
Il y a de cela quelques milliers d'années, le bœuf du Nil et le Zébu se sont reproduits entre eux. Le bœuf Watussi est le résultat de ce croisement. Il est domestiqué mais aussi vénéré depuis de nombreuses années par le peuplades Massaï et Watussi (dont est tiré son nom). Mâles et femelles portent des cornes d'une longueur impressionnante (plus de 2,50 m d'envergure). Lors de la saison de reproduction, les mâles se combattent à coups de cornes. A Thoiry vous pourrez voir nos Watussi se déplacer à travers toute la réserve africaine.
Elans du cap :
C'est la plus grande des antilopes actuelles, mais aussi l'une des plus mobiles. Mâles et femelles portent des cornes et peuvent faire des sauts de plus de 2 m de haut.
Un troupeau se compose de 1 à 2 mâles et de plusieurs femelles accompagnées de leurs jeunes. Il existe une hiérarchie très stricte, seuls les mâles dominants s'accouplent avec les femelles. Ces mâles peuvent accumuler des végétaux ou des branchages sur leurs cornes pour montrer leur force ou paraître plus grands. Les femelles adultes défendent conjointement les jeunes contre les prédateurs. Ce trait comportemental rapproche les élans des bovidés.
Zèbres
................................................
.................................................
Parc des lions
Le lion :
Il est le plus sociable de tous les félins. Il vit en groupe familial généralement formé de 4 à 12 femelles et de 1à 6 mâles plus leur progéniture.
Les mâles possèdent un territoire qu'ils défendent contre tout intrus. Lorsqu'un mâle réussit à s'emparer d'un groupe en vainquant l'ancien propriétaire, l'une des premières choses qu'il fait est d'éliminer les jeunes de moins d'un an. Ainsi les femelles sont réceptives plus tôt et enfanteront les descendants du nouveau venu. Les lionceaux sont tachetés durant leur première année, ensuite leur crinière se met à pousser.

Le saviez-vous ?
Les femelles chassent ensemble pour tout le groupe, mais ce sont les mâles qui se servent en premier ! Une fois ces derniers rassasiés, les femelles et les jeunes ont le droit de se nourrir. C'est de là que vient l'expression "la part du lion".
Je ne connais pas le nom de cet animal ???
***********************************
(PAGE 1) .. VERS .. PAGE 2 ... PAGE 3 .... PAGE 4 .... PAGE 5 .... PAGE 6 .
RETOUR EN HAUT ....PORTAIL. .. Portail de Christine ICI