PAR

Christine

2011

*************
Oradour S/ Glane (87) (1)
Muséosite d Oradour sur Glane (87) Le drame d'Oradour-sur-Glane.
Le 8 juin 1944, soit deux jours après le débarquement de Normandie, la deuxième division SS blindée allemande "Das Reich" reçoit l'ordre de se positionner dans la région comprise entre Tulle et Limoges.
Le régiment "Der Führer" est chargé d'appliquer les ordres de "nettoyage" dans ce secteur, les soldats étant confrontés à de nombreuses actions de la Résistance intérieure française.
Le 10 juin 1944, le bourg d'Oradour-sur-Glane, situé à vingt-deux kilomètres au nord-ouest de Limoges, est encerclé par la troupe Waffen SS.
Réunis pour la foire hebdomadaire du samedi, les habitants du village et de ses environs sont rassemblés sur la place principale, puis massacrés méthodiquement : femmes et enfants brûlés vifs dans l'église où ils ont été enfermés, hommes mitraillés dans divers lieux du village. Les soldats tuent au hasard des rues et des maisons, de manière à faire disparaître d'éventuels témoins, et tentent d'éliminer les cadavres par le feu et la fosse commune, pour empêcher leur identification. Dans les ruines du village pillé et incendié, les soldats laissent 642 victimes, et une poignée de rescapés, témoins de la tragédie.
Le village D' Oradour ne sera jamais reconstruit à cet endroit ( il l' a été un peu plus loin) il sera désormais un monument du souvenir pour ne pas oublier que l' homme peut aussi étre son propre prédateur...
L'entrée.
Le reste se regarde en silence et avec respect pour les victimes ou plutot ...les martyrs.
(PAGE 01)
PAGE 00
PAGE 00
PAGE 00
PAGE 00
PAGE 00
PAGE 00
.PORTAIL. ......... Portail de christine ICI